Triptyque pour commencer le thème série

Photos de Michel L. pour illustrer le thème « Série » ou tout au moins « Triptyque »

Le potier
Histoire de la photo:

 »

Photos argentiques : pellicules hp5+ ilford tirées sur papier baryté.
Ces photos ont étés prises il y a une quinzaine d’années sur l’esplanade du palais des Papes lors d’une journée dédiées aux artisans.
Ce potier s’était installé avec son tour au milieux des autres stands mais, sa concentration l’isolait du groupe et le propulsait dans un autre univers.
Je suis resté là un bon moment a regarder ses mains danser autour du bloc d’argile.

Avec son autorisation, j’ai pris quelques photos que je suis allé développer immédiatement, j’ai gardé ces trois là et je les ai monté ensemble dans le même cadre.

J’ai choisi deux formats différents, un rectangle vertical au centre et une photo carré de chaque coté car, cette formule associée au cadre rectangulaire horizontal apporte un dynamisme que trois photos carré n’auraient pas apportées.

Mettre les trois photos dans un seul cadre horizontal crée un lien entre les trois photos qui n’aurait pas été immédiatement visible si elles avaient été installées dans trois cadres séparés. » Michel

 

J’en profite pour vous faire découvrir le site d’une photographe réalisant des séries : Hélènes Vallas

http://www.helenevallas.com/la-visite/s%C3%A9ries

En connaissez-vous d’autres ?

Une pensée sur “Triptyque pour commencer le thème série”

  1. Photos argentiques : pellicules hp5+ ilford tirées sur papier baryté.
    Ces photos ont étés prises il y a une quinzaine d’années sur l’esplanade du palais des Papes lors d’une journée dédiées aux artisans.
    Ce potier s’était installé avec son tour au milieux des autres stands mais, sa concentration l’isolait du groupe et le propulsait dans un autre univers.
    Je suis resté là un bon moment a regarder ses mains danser autour du bloc d’argile.

    Avec son autorisation, j’ai pris quelques photos que je suis allé développer immédiatement, j’ai gardé ces trois là et je les ai monté ensemble dans le même cadre.

    J’ai choisi deux formats différents, un rectangle vertical au centre et une photo carré de chaque coté car, cette formule associée au cadre rectangulaire horizontal apporte un dynamisme que trois photos carré n’auraient pas apportées.

    Mettre le trois photos dans un seul cadre horizontal crée un lien entre les trois photos qui n’aurait pas été immédiatement visible si elles avaient été installées dans trois cadres séparés.

    Michel L

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *